Le Maire de Savigny-sur-Orge décide d’instaurer un « état d’urgence climatique » … mais refuse de prendre des mesures pour en sortir.

 

Lors du conseil municipal du 11/02/2021, la majorité municipale a présenté un vœu pour une « déclaration d’état d’urgence climatique » sur la ville de Savigny-sur-Orge.

Cette déclaration va dans le bon sens, mais face à un tel défi, des mots ne suffisent pas et des actions sont nécessaires.

Pour cette raison, notre groupe a proposé un amendement identique (sans l’écriture inclusive) en proposant d’inclure la création d’une commission permanente chargée de suivre et de contrôler la stratégie climatique de la commune.

A notre grand étonnement, la majorité municipale a rejeté d’une seule voie cette proposition, pourtant recommandée par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie (ADEME), en ajoutant qu’il existait déjà assez de commissions (il en existe cinq dont une sur le commerce et la sécurité qui ne s’est réuni qu’une seule fois en presque un an) et que nous pouvions nous contenter de faire confiance en leur bonne foi.

 

Encore un exemple ou la communication l’emporte sur l’action.

 

Vous trouverez ci-dessous le vœu proposé, avec en vert les parties ajoutées par notre groupe.

 Vœu : Déclaration d’état d’urgence climatique et prise de mesures fortes.

La décennie qui s’ouvre sera décisive : l’élévation constante de la température moyenne de notre atmosphère liée aux émissions de gaz à effet de serre dérègle les systèmes climatiques terrestres et menace l’ensemble de la biosphère. Ils affectent la santé de toutes et tous, et touchent, au premier chef, les personnes les plus vulnérables.

Les effets de ces dérèglements sont d’ores et déjà perceptibles en Ile-de-France et s’intensifieront dans les décennies à venir.

Ce constat appelle la mise en œuvre volontariste et rapide de politiques ambitieuses de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de restauration des ressources naturelles et d’adaptation de notre ville aux impacts désormais inévitables de la crise climatique.

Pour réussir, la mobilisation de toutes les forces, à toutes les échelles territoriales et organisationnelles, est indispensable. Les collectivités territoriales, et en particulier les villes, doivent y prendre toute leur part à travers tous leurs leviers d’action.

Conscients de ces enjeux, nous, élus de la ville de Savigny-sur-Orge

– déclarons Savigny-sur-Orge en état d’urgence climatique ;

nous engageons à créer une commission permanente chargée de suivre la Stratégie Climat de la commune et rattachée au premier adjoint. Cette commission, préconisée par l’ADEME, permettra de contrôler en amont l’ensemble des propositions votées en conseil municipal sous un axe environnemental. Chaque proposition refusée dans cette dite commission ne pourra être présentée en conseil municipal ;

– nous engageons à placer l’ensemble des décisions, des projets et des actes de notre municipalité, dans le respect des principes énoncés ci-après et dans l’objectif d’apporter des réponses aux défis climatique, social et démocratique ; 

  1. Approfondir notre connaissance sur les dérèglements climatiques et leurs effets locaux (expertise, recherches universitaires, veille et observatoire), et partager cette connaissance (sensibilisation, information, éducation, culture) ;
  1. Organiser et animer le débat citoyen dans la ville sur les dérèglements climatiques, leurs effets et les solutions qu’ils appellent, en termes de politiques, de projets et d’actions ;
  1. Garantir la justice climatique : inventer des solutions vertueuses et inclusives, qui fassent sens collectif, toujours lier crise écologique et crise sociale ; protéger les plus vulnérables en priorité, qui sont les premiers à souffrir de la crise environnementale ; lutter contre les exclusions et les discriminations sous toutes leurs formes, qui génèrent ces vulnérabilités ;
  1. Accompagner la montée en compétence de tous les acteurs, à tous les niveaux, pour la mise en œuvre des solutions (accompagnement des projets, conseils, métiers d’avenir et filière professionnelles, apprentissages individuels et collectifs) ;
  1. Renforcer les moyens financiers publics et privés consacrés à la lutte contre les dérèglements climatiques et à l’adaptation de notre territoire, conditionner leur affection à des critères écologiques, sociaux et démocratique ;
  1. Coopérer avec les territoires voisins, à 360°, pour bâtir une résilience collective régionale ;
  1. Donner à Savigny-sur-Orge une place dans les réseaux nationaux, européens et internationaux des villes en transition, y partager nos expériences, s’y enrichir de celles des autres ; nous orienter vers des projets de coopération décentralisée liés à des travaux de résolution des crises climatique, écologique et sociale.