#OSONSDECRYPTER N°1 : NOS COMMERCANTS

Lien du Mag n°12 :

https://www.savigny.org/sites/default/files/publi_municipal_pdf/Mag12Janvier2021.pdf

En page 6 du journal, la mairie fait état de ses remerciements aux commerçants de la ville. En matière de distance, nous pouvons dire que les élus de la majorité ont été exemplaires.

le MAG Savigny-sur-Orge

La première observation à la lecture de cet article est que le Mag ne doit pas être beaucoup relu. Dès la ligne 7, nous pouvons apprécier une coquille sur la « mise en place des acticités de drive ». Mais vu la vague de départs dans l’administration de la commune, nous pouvons comprendre la pénurie de relecteur.

Un grand merci aux commerçant est formidable. Une petite aide aurait été préférable.

 

LANCEMENT D’UNE PLATEFORME DE E-COMMERCE

Dès le début du second confinement, les élus du groupe OSONS SAVIGNY ont écrit au maire pour lui faire part des préconisations pour soutenir nos commerces, avec notamment la mise en place d’une plateforme municipale de commerce en ligne et la distribution d’une édition spéciale du MAG dédiée aux commerçants.

A ces sollicitations, nous n’avons reçu aucune réponse.

Le 21 novembre 2020, lors d’une réunion de présidents de groupe, Alexis IZARD a rappelé au maire la nécessité de lancer cette plateforme en profitant des financements de l’Etat et de la Région. Celui-ci nous a répondu que cette plateforme n’était pas voulue par les commerçants eux-mêmes.

La semaine qui suivait, nous sommes allés les voir. Aucun n’avait été sollicité.

Le 09 janvier 2021, cette même plateforme voyait le jour, 2 mois plus tard. Elle aurait pu être utile durant le confinement, et surtout, nous allons certainement devoir la financer de notre poche en raison du retard.

Vous pouvez retrouver la lettre ouverte adressée au Maire sur le Facebook d’Alexis IZARD en date de 09 novembre 2020.

 

AUTORISATION D’OUVERTURE DES COMMERCES LE DIMANCHE

Lors du conseil municipal du 16 décembre 2020, nous votions dans l’urgence l’autorisation d’ouverture des dimanches de décembre 2021 pour les commerces alimentaires. Cette demande étant adressée chaque année à la commune par l’enseigne Picard.

En complément de ce vote, nous avons adressé un amendement pour offrir également cette possibilité aux commerces non alimentaires en ajoutant notamment les périodes de solde pour permettre aux commerces d’écouler leurs stocks (à titre de comparaison, le Préfet de l’Isère a pris un arrêté pour permettre aux commerçants de détail d’ouvrir les dimanches de janvier 2021 afin de compenser les pertes dues aux fermetures successives).

 

Toute l’opposition était unie pour voter notre amendement. Il a pourtant été rejeté par la majorité.

 

Enfin, nous terminerons avec l’adjoint chargé de l’économie locale. Celui-ci n’a pas jugé utile de créer de commission pour travailler pour les commerçants, pas une seule depuis le début du mandat. C’est donc dans la commission dédiée à l’urbanisme que cette mesure a été préparée, la municipalité ayant traité cette demande au dernier moment. Le Maire adjoint chargé de l’économie locale était donc bien incapable de répondre aux questions posées par notre groupe et ce sont ses collègues qui ont du apporter des réponses durant le conseil municipal. Vous pourrez en juger par vous-même en regarder la rediffusion du dernier conseil municipal.