#OSONSDECRYPTER N°2 : SECURITE

Aujourd’hui, nous allons nous arrêter un instant sur le volet sécurité évoqué dans la 12ème édition de notre gazette municipale.

Lien du Mag n°12 :

https://www.savigny.org/sites/default/files/publi_municipal_pdf/Mag12Janvier2021.pdf

Osons Savigny avec Alexis IZARD

L’équipe municipale majoritaire prend les problèmes de sécurité à bras le corps (ironie).

Dans cette tribune, la majorité se félicite de la signature d’une “nouvelle” convention avec la Police Nationale. Dans les faits, il s’agit simplement d’un “renouvellement” entre les deux entités. Le mot nouveau aurait pu être employé en cas de changements pertinents dans la coordination des actions.

Une extension des horaires nous est également annoncée, avec le recrutement d’un effectif supplémentaire. Mais vous vous doutez bien que ce nouvel agent ne travaillera pas seul sur cette nouvelle plage horaire, autrement dit, vous aurez moins d’agents mais vous les aurez plus longtemps.

Pour les caméras-piétons, cela avait été engagé par la majorité précédente et nous nous rappelons d’un article du Parisien du 27 mai 2018 sur ce sujet.

 

La majorité s’engage donc sur la pente glissante de la sûreté et de la sécurité dans les trois quart de sa tribune. Ca tombe bien, ce thème est la spécialité de Christophe-Reynald Michel, conseiller municipal de notre groupe, qui s’est penché sur ces annonces.

La municipalité a bien recruté 1 agent supplémentaire, mais ce poste faisait partie des 3 déjà budgétés par la municipalité précédente. Jean-Marc Defrémont et son adjoint chargé de la tranquillité, Patrick Gardella, se gardent bien de vous dire que le chef de la Police Municipale a déjà acté son départ à la fin du mois de janvier et qu’ils peinent à trouver un remplaçant… Pas facile de recruter sans réel projet pour la sécurité des Saviniennes et Saviniens… La liste Bien Vivre à Savigny est la seule à ne pas avoir rencontré le chef de la Police Municipale pour construire son projet.

Osons Savigny avec Alexis IZARD

La Préfecture a été alertée des nuisances sonores sur le quartier de la Gare avec la vente d’alcool à des individus fortement en état d’ivresse. Ce n’est certainement pas le Maire qui l’a fait, mais le groupe Osons Savigny dans un courrier au Préfet daté du 10 novembre 2020. Cela n’a d’ailleurs pas plu à Jean-Marc Defrémont.

Pour l’arrêté d’interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique, il a été pris à la suite d’une intervention de notre groupe lors du Conseil Municipal du 13 juillet 2020 (visible sur la rediffusion du site de la Mairie en fin de séance).

 

Il est évident que la sûreté, la sécurité et la prévention doivent être vues dans une situation globale, mais encore faudrait-il que la majorité ait une bonne analyse de la situation et ce n’est pas le cas.

 

Que fait Jean-Marc Defrémont pour lutter contre les agressions de nos jeunes sur le secteur de la Grande rue depuis le mois de septembre?

Que fait Jean-Marc Defrémont pour aider les commerçants qui subissent depuis quelque temps des cambriolages sur le secteur de la gare?

Que fait Jean-Marc Defrémont pour les incivilités environnementales contre lesquelles il s’était engagé sur son programme?

 

Le groupe Osons Savigny a demandé à ce qu’une commission temporaire sur la sécurité soit créée afin de régler un par un les problèmes qui règnent sur la commune.

A ce jour, le Maire n’a toujours pas apporté de réponse à cette sollicitation.

 

Soyez rassurés, les élus du groupe Osons Savigny veillent et ne laisseront pas la majorité se reposer sur ses lauriers. Un travail est actuellement effectué sur les problèmes de sécurité par notre groupe. Si vous avez subi un vol, un cambriolage, des dégradations ou une agression au cours des 5 derniers mois, sur la plage horaire allant de 20h00 à 08h00, contactez Christophe-Reynald Michel sur son mail c-michel@savigny.org.

Osons Savigny avec Alexis IZARD